Des fosses communes de victimes de l'EI découvertes près de Tikrit

Des fosses communes de victimes de l'EI découvertes près de Tikrit
Par Ariane Tilve avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Une semaine après la libération de Tikrit, les Irakiens découvrent l’ampleur des massacres perpétrés par l’Etat Islamique dans la région. En juin

PUBLICITÉ

Une semaine après la libération de Tikrit, les Irakiens découvrent l’ampleur des massacres perpétrés par l’Etat Islamique dans la région.

En juin dernier, les jihadistes ont attaqué le Camp Speicher, une ancienne base américaine.

Ali a survécu. Il témoigne : “la quatrième balle m‘était destinée, mais elle ne m’a pas touché. La cinquième a tué la personne à côté de moi. J’ai fait le mort, je suis tombé par terre. J‘étais couvert du sang de mes frères et je me suis laissé roulé vers la vallée.”

En tout, 1 700 soldats de l’armée gouvernementale irakienne auraient été exécutés dans cette seule région, située au nord de Bagdad.

Et alors que les experts tentent d’identifier les victimes, les combats se poursuivent à quelques kilomètres de là.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappes massives américaines en Syrie et en Irak : au moins 18 combattants pro-Iran tués

Irak : Frappes contre une base militaire abritant des troupes américaines

Des inondations à Erbil, dans le Nord de l'Irak