PUBLICITÉ

L'aide humanitaire commence à se déployer au Yémen

L'aide humanitaire commence à se déployer au Yémen
Tous droits réservés 
Par Fabien Farge avec AFP, Reuters, EFE
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Sur fond d’aggravation de la situation, deux avions transportant une trentaine de tonnes d’aide médicale et humanitaire ont atterri à Sanaa affrétés

PUBLICITÉ

Sur fond d’aggravation de la situation, deux avions transportant une trentaine de tonnes d’aide médicale et humanitaire ont atterri à Sanaa affrétés par l’UNICEF et le Comité international de la Croix-Rouge. L’ONU a également demandé une “pause humanitaire” d’au moins “quelques heures” par jour au Yémen. Selon le Programme alimentaire mondial, 12 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire dans le pays.

“Nous nous attendons à une seconde livraison dès ce samedi espérons-le, nous avons aussi une équipe chirurgicale qui est arrivée à Aden et maintenant notre travail sera de distribuer cette aide dans tout le pays. Nous avons des contacts avec toutes les parties impliquées dans le conflit au Yémen et nous avons obtenu des garanties de sécurité pour être en mesure de distribuer cette aide dans tout le pays”, explique le chef de la délégation locale du CICR, Cédric Schweizer.

Sur le militaire, la coalition arabe emmenée par l’Arabie Saoudite a intensifié ses bombardements entamés le 26 mars dernier. A Sanaa, les frappes ont visé des entrepôts d’armes tenus par des soldats fidèles à l’ancien président Saleh, qui s’est allié aux Houthis. Autre cible prioritaire, les réservoirs d’essence afin de ralentir les rebelles chiites.

Les combats se poursuivent aussi dans Aden, le grand port stratégique du sud, où les Houthis affrontent des forces fidèles à Hadi et des groupes séparatistes.

Notre équipe chirurgicale est opérationnelle à #Aden. Les civils doivent être épargnés #Yemen#YemenCrisispic.twitter.com/UfTh2N696u

— CICR (@CICR_fr) April 10, 2015

Ban Ki-moon #YemenCrisis: “There needs to be a return to political negotiations; there is NO other solution” UN_DPA</a> <a href="http://t.co/JYtxkcwb2g">pic.twitter.com/JYtxkcwb2g</a></p>&mdash; UN Spokesperson (UN_Spokesperson) April 9, 2015

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les rebelles Houthis tirent de nouveaux missiles balistiques en mer Rouge, un pétrolier endommagé

Une attaque des Houthis contre un navire marchand dans le Golfe d'Aden a fait 3 morts et 4 blessés

Nouveaux raids américano-britanniques au Yémen contre les rebelles houthis