Burger King expérimente une méthode de promotion controversée

Burger King expérimente une méthode de promotion controversée
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

La chaîne américaine de restauration rapide Burger King vient d’utiliser une nouvelle méthode de promotion : Tittygram.

Lancé en mars dernier, ce site internet russe propose de faire la promotion des produits de leurs clients en utilisant les poitrines féminines. Pour une somme de 10 dollars, les internautes peuvent commander une photo affichant un message personnalisé inscrit sur les seins (en partie dénudés) d’un mannequin russe.

C’est sur sa page officielle de VK.com (la version russe de Facebook) que le 7 avril dernier Burger King a posté une photo « made by Tittygram ». La missive placée sur la poitrine du mannequin disait « J’aime Burger King ». Elle était accompagnée d’une promesse d’envoi de ce type de message aux internautes les plus actifs sur le réseau social.

Interrogé par le site BuzzFeed News, l’attaché de presse de l’entreprise n’a pu donner aucune information sur le succès de cette drôle de campagne publicitaire.
Quant à Tittygram, son PDG Vladimir Gritsenko a affirmé que 2% des bénéfices de l’entreprise était destinés à soutenir la recherche sur le cancer du sein.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La mère d'Alexei Navalny dit avoir vu le corps de son fils

Radio Liberty bannie de Russie

Des Russes rendent hommage à Navalny malgré la répression