EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Shinzo Abe ovationné par le Congrès américain

Shinzo Abe ovationné par le Congrès américain
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AVEC AFP, REUTERS.
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un premier ministre nippon devant les deux chambres du Congrès américain réunies : une première historique qui vient sceller l’alliance entre le

PUBLICITÉ

Un premier ministre nippon devant les deux chambres du Congrès américain réunies : une première historique qui vient sceller l’alliance entre le Japon de Shinzo Abe et les Etats-Unis de Barack Obama.

Comme il l’avait fait en juillet en Australie, le dirigeant japonais a réitéré ce mercredi la position de repentance de son pays pour son passé militariste. “ Au nom du Japon et du peuple japonais, je présente avec un profond respect mes condoléances éternelles aux âmes de tous les Américains perdues pendant la Seconde Guerre mondiale,” a-t-il déclaré, à moins de quatre mois du 70ème anniversaire de la capitulation du Japon, le 15 août 1945.

Son discours de 46 minutes lui a valu une standing ovation. Plusieurs élus américains ont toutefois regretté que Shinzo Abe ne formule pas d’excuses pour l’exploitation sexuelle par l’armée japonaise de 200.000 femmes, principalement coréennes, pendant le conflit.

Avant son discours, Shinzo Abe s‘était rendu au mémorial de la Seconde Guerre mondiale à Washington pour rendre hommage aux plus de 400.000 morts américains.

La veille, il avait été reçu à la Maison Blanche, pour négocier le partenariat transpacifique, un accord de libre-échange avec dix autres pays de la zone Asie-Pacifique, mais qui exclut la Chine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"