DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Naufrage en Chine : plus d'espoir de retrouver des survivants

euronews_icons_loading
Naufrage en Chine : plus d'espoir de retrouver des survivants
Taille du texte Aa Aa

Les autorités chinoises ont fait redresser l’Etoile de l’Orient. Deux puissantes grues ont commencé à retourner le bateau de 76 mètres de long la nuit dernière. Mais l’espoir de retrouver des survivants s’est pratiquement évanoui.

J'ai le coeur brisé et je suis triste, j'espère que les victimes sont en paix, au paradis.

Le navire de croisière avait chaviré en quelques secondes, lundi soir, sur le fleuve Yangtsé avec 458 personnes à bord, passagers et équipage compris.

Seulement 14 personnes ont pu être secourues.

Pendant les travaux d’ingénierie de redressement du navire, nos plongeurs ont retrouvé des corps de victimes dans les eaux profondes. Lorsque nous menions les opérations de recherches en surface, nous avons retrouvé beaucoup de corps flottants. Nous aimerions arrêter les recherches pour prendre des dispositions afin d’envoyer les corps aux départements concernés.”

Plus d’un millier de proches des victimes sont arrivés dans la petite ville de Jiangli, selon la télévision chinoise. Une veillée était organisée hier soir par les habitants de la région :

J’ai le coeur brisé et je suis triste, j’espère que les victimes sont en paix au paradis. On ne peut pas faire grand chose, mais on veut aider les membres des familles des victimes, je me sens un peu mieux d‘être venue pour leur montrer un peu de soutien.”

L’arrivée en nombre de proches des victimes pose un défi aux autorités et aux forces de l’ordre en raison du vif mécontentement de nombreuses familles sur la gestion de la tragédie.

97 corps ont été retrouvés pour l’heure. Les disparus étaient en majeure partie des retraités, âgés de 50 à 80 ans.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.