PUBLICITÉ

Un cinquième militaire succombe deux jours après la fusillade de Chattanooga

Un cinquième militaire succombe deux jours après la fusillade de Chattanooga
Tous droits réservés 
Par Laurence Alexandrowicz avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La fusillade de Chattanooga a fait une cinquième victime parmi les soldats. Un militaire a succombé à ses blessures, deux jours après l’attaque

PUBLICITÉ

La fusillade de Chattanooga a fait une cinquième victime parmi les soldats. Un militaire a succombé à ses blessures, deux jours après l’attaque contre une base de l’armée américaine dans le Tennesse. Les motivations du tireur restent floues. La police a du mal à comprendre qui est Mohammad Youssuf Abdulazeez, 24 ans, abattu par la police sur place.

Alors que les proches des victimes leur rendent de poignants hommages, quelques informations émergent sur le tireur : selon le New York Times, ce jeune homme qui semblait sans histoire a passé sept mois en Jordanie l’an dernier. Et juste avant l’attaque, il aurait envoyé à un ami un lien vers cet hadîth (communication orale du prophète Mahomet) : “Quiconque montre de l’hostilité à l’un de Mes bien-aimés, Je lui déclare la guerre.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus