DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Trois morts dans des combats entre kurdes et policiers turques

euronews_icons_loading
Trois morts dans des combats entre kurdes et policiers turques
Taille du texte Aa Aa

Des combats violents opposant des combattants kurdes et à des policiers turques ont éclaté dans la nuit et se sont prolongés dans la journée de vendredi dans la ville de Silopi, toute proche de la frontière irakienne.

Trois combattants kurdes, dont un adolescent de 17 ans, ont été tués et au moins sept personnes blessées, dont deux policiers.

“La police doit se retirer immédiatement et les tensions doivent être apaisées” dit Faysal Yildiz, un élu de l’opposition kurde. “Les gens sont dans la rue. Nous craignons que le nombre des morts et des blessés augmentent, et si c’est le cas, d’autres villes du pays seront touchées.”

L’engrenage de violences entre la guérilla kurdes et les forces de l’ordre turques prend de l’ampleur depuis l’attentat du 20 juillet dernier dans la ville de Suruç.

L’attentat, revendiqué par l‘État Islamique, avait fait 32 morts parmi les militants kurdes qui ont accusé les forces de l’ordre de ne pas protéger les populations locales.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.