EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un chef islamiste devant la CPI pour la destruction de Tombouctou

Un chef islamiste devant la CPI pour la destruction de Tombouctou
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un des chefs touaregs du groupe islamiste Ansar Dine comparaît pour la première fois devant la Cour pénale internationale à La Haye pour la

PUBLICITÉ

Un des chefs touaregs du groupe islamiste Ansar Dine comparaît pour la première fois devant la Cour pénale internationale à La Haye pour la destruction de mausolées à Tombouctou en 2012.

Ahmad Al Faqi Al Mahdi, dont le groupe est associé à Al Qaïda au Maghreb Islamique était le chef présumé de la brigade des moeurs. Il aurait ordonné et participé à la destruction de neufs mausolées et de l’une des plus importantes mosquées de la ville, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité.

Pendant le règne islamiste de six mois sur la ville, 4 000 manuscrits anciens ont aussi disparu.

Huit tombes de saints musulmans, sur les quatorze détruites, ont déjà été rebâties par des artisans locaux. Les groupes islamistes les considéraient comme blasphématoires, car ces mausolées honorent des hommes et non Dieu.

Ce sont les premières poursuites de la CPI pour destruction d‘édifices religieux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : la CIJ rejette la demande du Nicaragua contre l'Allemagne

Afrique du Sud contre Israël : les enjeux de la plainte pour "génocide" déposée devant la CIJ

Un ex-membre du groupe Wagner veut témoigner sur les crimes de guerre commis en Ukraine