Coup de filet anti-jihadiste en Italie, en Norvège et en Turquie

Coup de filet anti-jihadiste en Italie, en Norvège et en Turquie
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’objectif était d’empêcher la libération du Mollah Krekar, un prédicateur kurde irakien détenu en Norvège et qui avait fondé un groupe islamiste

PUBLICITÉ

L’objectif était d’empêcher la libération du Mollah Krekar, un prédicateur kurde irakien détenu en Norvège et qui avait fondé un groupe islamiste considéré comme une organisation terroriste par l’Europe et les Etats-Unis. Son réseau prévoyait des opérations lancées par ses disciples présumés.

La police italienne a annoncé cette opération ce jeudi en lien avec sa collègue norvégienne après cinq ans de préparation dans le cadre d’Eurojust, l’organisme de coopération judiciaire de l’Union européenne.

Le procureur adjoint de Rome s’est félicité de “cette opération réussie notamment par la surveillance sur internet qui a permis d’identifier des profils se revendiquant du jihad”.

Les mandats d’arrêt concernent 17 personnes, 16 kurdes irakiens et un Kosovar selon l’AFP.
Six membres du réseau ont été arrêtés en Italie, quatre au Royaume-Uni, trois en Norvège, tandis que plusieurs sont partis se battre en Irak et en Syrie aux côtés de l’organisation État islamique.

Parallèlement, la Turquie a elle aussi mené une autre opération contre le groupe État islamique et ceux qui s’en réclament. Une dizaine de personnes ont été interpellées.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Décryptage- Qui sont les mafieux les plus recherchés d'Italie ?

Pourquoi les chefs de la mafia sicilienne sont-ils retrouvés si près de chez eux ?

Le Costa Rica et l'UE vont accroitre leur coopération pour lutter contre le trafic de drogue