EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

FIFA : Cinq candidats... en attendant Platini?

FIFA : Cinq candidats... en attendant Platini?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Prince Ali Al Hussein, Sheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, Jérôme Champagne, Gianni Infantino et Tokyo Sexwale Ces cinq candidatures à la

PUBLICITÉ

Le Prince Ali Al Hussein, Sheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa, Jérôme Champagne, Gianni Infantino et Tokyo Sexwale

Ces cinq candidatures à la présidence de la FIFA ont été officialisées par le comité électoral de l’organisation du football mondial.

Le prince Ali Bin Al Hussein avait été battu en mai dernier par Sepp Blatter, qu’il avait poussé au second tour grâce au soutien des fédérations européennes. Il paraît désormais isolé.

Le Sud-Africain Tokyo Sexwale, ancien compagnon de lutte et de détention de Nelson Mandela, a pour avantage et inconvénient de ne pas être issue des arcanes du football.

Le cheikh Salmann est considéré comme l’un des favoris, en dépit des critiques à son égard d’organisations de défense des Droits de l’Homme.

Le Français Jérôme Champagne mène une campagne en direction des fédérations, qu’il connaît sur le bout des doigts pour avoir été le “Monsieur Relations internationales” de Sepp Blatter entre 1999 et 2010

Secrétaire général de l’UEFA, l’Italo-Suisse Gianni Infantino s’est lancé en raison de l’incertitude sur le sort de Platini

Rien de nouveau justement concernant le président de l’UEFA : Michel Platini est suspendu 90 jours. Sa candidature ne sera examinée par le comité d‘éthique de la FIFA qu‘à la fin de ce délai, soit le 5 janvier sauf si sa suspension est levée d’ici là.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Super League contre UEFA : quels sont les impacts de l'arrêt de la Cour de justice de l'UE ?

Football/Espagne : les joueuses professionnelles mettent fin à leur grève

Foot : les 23 championnes du monde refusent de jouer pour l'Espagne après le baiser forcé