Législatives au Venezuela : fin de campagne électrique, craintes après le scrutin

Législatives au Venezuela : fin de campagne électrique, craintes après le scrutin
Par Euronews avec Avec AFP et Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’inquiétude monte à trois jour des électrions législatives au Venezuela. Jamais le pays n’a paru aussi divisé entre les partisans de Nicolás Maduro

PUBLICITÉ

L’inquiétude monte à trois jour des électrions législatives au Venezuela. Jamais le pays n’a paru aussi divisé entre les partisans de Nicolás Maduro, l’héritier d’Hugo Chavez, et la grande coalition qui s’est constituée contre lui. Après 16 ans de pouvoir, le parti de Maduro joue son va-tout dans une campagne électrique.
Dans un pays en ruine, ravagé par la corruption et la “violence:“http://fr.euronews.com/2015/08/09/venezuela-penuries-pillages-manifestations-politiques/, la coalition anti-Maduro pourrait cette fois l’emporter.

Jeudi, devant des milliers de partisans, Nicolás Maduro, le président vénézuélien a résumé à sa manière l’enjeu du scrutin : “Dimanche ce sera une bataille entre deux modèles, le modèle de la patrie pure, bolivarienne, chaviste et rebelle, et de l’autre, le modèle de l’anti-patrie, celui des traîtres, des yankees et de la droite corrompue.”

Dans un meeting où s‘étaient également rassemblés des milliers d‘électeurs impatients, Jesús Torrealba, le secrétaire général de la plateforme d’opposition a prévenu le camp adverse : “le gouvenrment doit entendre que nous défendrons cette victoire”, at-il asséné.
Jeudi, Henrique Capriles qui avait manqué de peu ravir le poste de président de la République à Maduro a déclaré caindre de violents affrontements. En 2014, les troubles post-électoraux avaient déjà fait au moins 43 morts .

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Serbie : les députés européens veulent faire la lumière sur les soupçons de fraude électorale

Venezuela : Nicolas Maduro mobilise son armée après l'arrivée d'un navire de guerre britannique