EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

L'escalade entre l'Arabie saoudite et l'Iran se poursuit

L'escalade entre l'Arabie saoudite et l'Iran se poursuit
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’hommage au dignitaire chiite exécuté en Arabie saoudite… Dans son village natal à l’est du pays, là où est concentrée la minorité chiite, la

PUBLICITÉ

L’hommage au dignitaire chiite exécuté en Arabie saoudite… Dans son village natal à l’est du pays, là où est concentrée la minorité chiite, la famille de Nimr Baqer al-Nimr observe trois jours de deuil, sans dépouille. Les autorités saoudiennes ont refusé de leur dire où le corps avait été inhumé.

Côté iranien, les blâmes continuent de fuser.

“ Malheureusement, les autorités d’Arabie saoudite voient non seulement leurs intérêts mais aussi leur existence dans la poursuite des tensions et des affrontements dans la région. “, a déclaré Hossein Jaberi Ansari, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Les attaques contre des représentations diplomatiques saoudiennes en Iran et la rupture des relations diplomatiques côté saoudien nourrissent l’escalade entre les deux grands rivaux chiite et sunnite.

Et le chef de la diplomatie saoudienne de marteler sa détermination à “ ne pas laisser l’Iran mobiliser, créer ou établir des cellules terroristes dans son pays ou des pays alliés “.

L’Arabie saoudite à majorité sunnite a donné 48 heures aux représentants diplomatiques de l’Iran pour quitter le pays. Les représentants saoudiens en Iran ont d’ores et déjà été rapatriés. Autre conséquence de cette crise, le Bahreïn – proche de l’Arabie saoudite – a rompu ses relations diplomatiques avec l’Iran.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Après l'Arabie saoudite, le Bahreïn rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran

Le monde chiite en ébullition après l'exécution du Saoudien Nimr al-Nimr

L'exécution du cheikh Nimr al-Nimr provoque la colère du monde chiite