PUBLICITÉ

En Roumanie, ces prisonniers qui "écrivent" beaucoup de livres

En Roumanie, ces prisonniers qui "écrivent" beaucoup de livres
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En Roumanie, la loi prévoit d’accorder des réductions de peine aux prisonniers qui écrivent des livres pendant le temps de leur incarcération. Mais

PUBLICITÉ

En Roumanie, la loi prévoit d’accorder des réductions de peine aux prisonniers qui écrivent des livres pendant le temps de leur incarcération. Mais la justice roumaine soupçonne certains riches détenus de payer des professeurs d’université, afin qu’ils écrivent des centaines d’ouvrages signés de leur nom.

Une enquête vise l’ex sénateur Sorin Rosca Stanescu. Une autre a été ouverte contre Gigi Becali, le sulfureux propriétaire du Football Club Steaua Bucarest.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales

Agriculteurs et routiers roumains bloquent le transit de camions venus d'Ukraine