EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le Canada arrête les bombardements contre l'Etat Islamique

Le Canada arrête les bombardements contre l'Etat Islamique
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Canada va cesser de bombarder le groupe Etat Islamique en Irak et en Syrie, au plus tard le 22 février. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre

PUBLICITÉ

Le Canada va cesser de bombarder le groupe Etat Islamique en Irak et en Syrie, au plus tard le 22 février. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre canadien Justin Trudeau, resectant ainsi l’une de ses promesses de campagne.

Justin Trudeau, élu en Novembre dernier, a annoncé que le Canada allait en contrepartie tripler le nombre de ses soldats dédiés à la formation dans le nord de l’Irak, qui passera de 70 à 210.

« Le Canada est fort, bien plus fort que la menace d’une bande de voyous meurtriers qui terrorise les gens les plus vulnérables sur terre. Nous pensons qu’on ferait mieux d‘éviter de faire exactement ce que nos ennemis attendent de nous », a expliqué le Premier ministre.

Les six chasseurs F18 canadiens vont ainsi rentrer au pays. Mais deux avions de surveillance continueront à opérer pour le compte de la coalition. En tout, 830 militaires resteront déployés en soutien à ces opérations.

Une aide humanitaire d’1,6 milliard de dollars canadiens (1 milliard d’euros) sera également investie dans la région au cours des trois prochaines années.

Les terroristes n’ont pas la force de nous vaincre. Nous restons convaincus qu’ils échoueront.

— Justin Trudeau (@JustinTrudeau) 8 Février 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

​L'Union européenne et le Canada créent une alliance verte

Guerre en Ukraine : le Canada annonce une aide de 452 millions d'euros à Kyiv

The Cube : pourquoi des hélicoptères combattent-ils le feu par le feu ?