This content is not available in your region

Sécurité énergétique: la Commission veut un droit de regard sur les contrats "sensibles"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Sécurité énergétique: la Commission veut un droit de regard sur les contrats "sensibles"

L’Europe veut une énergie propre et sure pour l’avenir. Pour atteindre cet objectif, la Commission a présenté un plan de sécurité énergétique. Le but est d‘éviter les coupures de gaz, en provenance principalement de la Russie. Parmi les mesures présentées: réduire la consommation d‘énergie, diversifier les sources et renforcer la solidarité à l’intérieur de l’Union.

“Chaque pays devra assurer l’approvisionnement des foyers et des services sociaux essentiels en cas de crise, a expliqué Miguel Arias Cañete, le commissaire européen en charge de l’Action pour le climat. En pratique, cela veut dire que les Etats membres devront fournir en priorité les plus vulnérables, même dans un pays voisin, plutôt que les grandes entreprises nationales.”

La Commission propose d’utiliser le gaz comme énergie de transition entre le charbon et le renouvelable. Elle veut également jouer les gendarmes pour tout contrat énergétique conclu entre un Etat européen et un pays non membre et qui menacerait la sécurité d’approvisionnement de l’Union. Ces propositions doivent encore être analysées par le Parlement et le Conseil européen.