EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Kosovo : une présidentielle au goût de gaz lacrymogène

Kosovo : une présidentielle au goût de gaz lacrymogène
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est un scrutin ponctué de tirs de gaz lacrymogène qui s’est déroulé au Kosovo. Alors qu’un nouveau président a été élu dans l’enceinte du Parlement

PUBLICITÉ

C’est un scrutin ponctué de tirs de gaz lacrymogène qui s’est déroulé au Kosovo.
Alors qu’un nouveau président a été élu dans l’enceinte du Parlement à Pristina ce vendredi, à l’extérieur, un affrontement a éclaté entre les forces de l’ordre et une centaine de manifestants armés de cocktails Molotovs.

Le nouvel homme fort du pays, Hashim Thaçi, hier ministre des Affaires étrangères et ancien Premier ministre du Kosovo, a certainement du sentir lui aussi ses yeux picoter.
Des élus de l’opposition, ont lancé du gaz lacrymogène dans l’hémicycle, un procédé dont ils sont coutumiers, réclamant depuis 5 mois la démission du gouvernement.

La pression s’est renforcée mercredi, une centaine de militants de l’opposition ayant décidé de camper devant l’assemblée kosovare.

Le nouveau président s’est quant à lui engagé à construire un nouveau Kosovo, européen et à “approfondir les relations avec les Etats-Unis”.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'interdiction du dinar serbe au Kosovo réveille les tensions

Le Kosovo suspend l’interdiction des transactions en dinars serbes

Kosovo : une semaine après la mort d'un policier, la tension reste palpable