DERNIERE MINUTE

Barclays : adieu l'Afrique

Barclays : adieu l'Afrique
Taille du texte Aa Aa

Après un siècle de présence, Barclays va faire ses adieux à l’Afrique. La Banque britannique va se défaire de ses 62% dans sa filiale africaine d’ici deux à trois ans.

Barclays veut se recentrer sur la Grande-Bretagne et les Etats-Unis pour améliorer sa rentabilité. Le groupe a en effet creusé sa perte nette à 394 millions de livres sterling en 2015, soit 500 millions d’euros.

En cause : des provisions astronomiques liées au scandale de l’assurance crédit au Royaume-Uni. L’activité banque d’investissement de Barclays a essuyé des pertes au quatrième trimestre, du fait des turbulences sur les marchés d’actions.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.