EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Etats-Unis : un policier suspecté de trois meurtres arrêté

Etats-Unis : un policier suspecté de trois meurtres arrêté
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aux Etats-Unis, l’auteur présumé de trois fusillades ayant fait trois morts en deux jours a été arrêté. C’est un policier âgé de 62 ans, placé en

PUBLICITÉ

Aux Etats-Unis, l’auteur présumé de trois fusillades ayant fait trois morts en deux jours a été arrêté. C’est un policier âgé de 62 ans, placé en congé administratif depuis mars par mesure préventive. Son arme de service lui avait été retirée.

Shootings UPDATE: Suspect IN CUSTODY in Aspen Hill area: Eulalio Tordil, 62. Press Conference to be held. Time: TBD pic.twitter.com/cHQJRPa9uP

— Montgomery Co Police (@mcpnews) 6 mai 2016

Il est accusé d’avoir tué par balle sa femme jeudi devant une école ou elle venait chercher leurs deux filles. Les deux autres meurtres ont eu lieu vendredi.

“Depuis, il a été emmené à notre siège pour des interrogations supplémentaires. Nous avons des raisons de penser que cet incident et potentiellement celui d’Aspen Hill, mais aussi celui de High Point dans le comté de Prince George, sont en fait tous liés. Cela sera bien sûr confirmé plus tard par le processus d’enquête”, a déclaré Darryl McSwain, de la police du comté de Montgomery.

Les faits se sont produits dans le Maryland, en grande banlieue de Washington. Les deux fusiillades de vendredi se sont produites à quelques minutes d’intervalle, à proximité de deux centres commerciaux.

Sa femme, dont il était séparé, avait porté plainte contre lui pour l’avoir menacé et abusé d’une de ses filles pendant dix ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"