EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France : Philippe Martinez pris à partie par des patrons en colère

France : Philippe Martinez pris à partie par des patrons en colère
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La CGT conspuée à Fougères, en Bretagne, par des commerçants et des chefs d’entreprise en colère.

PUBLICITÉ

La CGT conspuée à Fougères, en Bretagne, par des commerçants et des chefs d’entreprise en colère. Ils ont profité de la visite de Philippe Martinez, le secrétaire général de la centrale, pour dire tout le mal qu’ils pensaient des actions du syndicat.

Le patron des patrons français, Pierre Gattaz, a lui aussi vivement critiqué la CGT. Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, le patron des patrons dénonce l’attitude de la CGT et appelle à “ne pas céder au chantage, aux violences, à l’intimidation, à la terreur”, à des “minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes”.

COMMUNIQUE – Halte aux #blocages et aux méthodes de voyous #celluledecrisepic.twitter.com/133O90acwq

— MEDEF (@medef) 31 mai 2016

Philippe Martinez a décidé de porter plainte pour diffamation :

Interview réalisée par le journal Ouest-France : “Quand il y a une telle haine contre une organisation syndicale, quand on developpe un tel climat et M. Gattaz là aussi, avec ses propos d’hier, est responsable, parce que parler de terrorisme dans un pays qui a vécu ce qu’il a vécu, c’est absolument scandaleux.”

Lire ici l’article complet de Ouest-France"

VIDÉO – Philippe Martinez juge les propos de Pierre Gattaz “scandaleux” https://t.co/9KVXUZcYOR

— La CGT (@lacgtcommunique) 30 mai 2016

Loi travail : le conflit entre la CGT et le Medef se déplace sur le front judiciaire https://t.co/D6lLEfdT2opic.twitter.com/HTQRorat4F

— Sud Ouest (@sudouest) 31 mai 2016

Le Medef a aussitôt répliqué, appelant les entreprises touchées par les blocages liés à la fronde contre la loi travail à porter plainte pour “délit d’entrave à la liberté du travail”.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

49-3 : les chiffres controversés de la politique française

Grève illimitée à la SNCF, la contestation de la loi travail s'étend aux transports

France : Philippe Martinez pris à partie par des patrons en colère