EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Hillary Clinton rencontre Elizabeth Warren, figure de proue des démocrates

Hillary Clinton rencontre Elizabeth Warren, figure de proue des démocrates
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La sénatrice du Massachusetts qui représente l'aile gauche du parti a affiché son soutien à l'ex-première Dame

PUBLICITÉ

Elizabeth Warren a rencontré ce vendredi Hillary Clinton. La sénatrice du Massachusetts est une figure de proue du parti démocrate, représentant l’aile gauche de la formation. La veille, elle a annoncé officiellement qu’elle soutenait l’ex-Première Dame dans la course à la Maison Blanche. Cette rencontre alimente les spéculations sur un éventuel ticket réunissant les deux femmes.

Proud to have the support of SenWarren</a>—a woman who is Trump&#39;s exact opposite: honest, decent, and deeply concerned for working families. -H</p>&mdash; Hillary Clinton (HillaryClinton) 10 juin 2016

L’objectif est en tous cas d’afficher un parti uni pour remporter la bataille finale face à Donald Trump. Hillary Clinton a largement dépassé la majorité requise de délégués pour être investie par son parti. Pour autant, Bernie Sanders refuse toujours de se retirer de la course. Il entend participer à l’ultime primaire, toute symbolique, qui aura lieu mardi dans la capitale, Washington. Il a toutefois reconnu qu’il était prêt à travailler avec son ancienne rivale.

Cette dernière a en outre reçu jeudi l’appui attendu mais déterminant de Barack Obama.

President Obama endorses Hillary: "I don’t think there’s ever been someone so qualified to hold this office." https://t.co/KetvKoa853

— Hillary Clinton (@HillaryClinton) 9 juin 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russie : le journaliste américain Evan Gershkovich condamné à 16 ans de prison pour "espionnage"

Donald Trump investi par le parti républicain

J.D. Vance, colistier de Donald Trump, veut privilégier les travailleurs plutôt que Wall Street