PUBLICITÉ

La Jordanie ferme ses frontières avec l'Irak et la Syrie

La Jordanie ferme ses frontières avec l'Irak et la Syrie
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cette décision fait suite à l'attentat de mardi qui a causé la mort de six soldats au nord-est du pays.

PUBLICITÉ

Journée de deuil ce mardi en Jordanie après une attaque-suicide contre l’armée..
Un kamikaze à bord d’une voiture s’est fait exploser tuant sur le coup six soldats. Quatorze militaires ont également été blessés.

Jordanie: six morts dans un attentat près de la frontière syrienne https://t.co/pYTRbdogrKpic.twitter.com/wohfFL3JhD

— Courrier inter (@courrierinter) 21 juin 2016

Jusque-là épargnée par les attentats, la Jordanie est désormais la cible du groupe Etat islamique. Le 6 juin une bombe a tué cinq officiers du renseignement jordanien près d’Amman, la capitale.

L’attaque de mardi s’est produite au nord-est de la Jordanie près d’un camp où s’entassent quelque 60.000 Syriens souhaitant se réfugier en Jordanie.

Conséquence de cette attaque, le conseil de sécurité jordanien a décrété la fermeture des zones militaires aux frontières syriennes et irakiennes.

Le Roi Abdallah a promis la plus grande fermeté à ceux qui tenteraient de porter atteinte à la sécurité du pays.

#Jordanie: un Norvégien d'origine irakienne condamné à la prison pour #terrorisme ►►https://t.co/nPD7Jdsuiapic.twitter.com/MMosakuvvy

— i24NEWS Français (@i24NEWS_FR) 19 juin 2016

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Trois Américains tués et 34 blessés lors d'une attaque de drone en Jordanie

Tribune. Un axe Arabes-Israël contre l'Iran est désormais une réalité

Nouvelle attaque au couteau à Sydney : un suspect de 15 ans interpellé