EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Euro : les vertus d'une victoire des Bleus dans une France sous tension

Euro : les vertus d'une victoire des Bleus dans une France sous tension
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Euro prend fin ce dimanche avec une finale au cours de laquelle le pays hôte affronte le Portugal.

PUBLICITÉ

L’Euro prend fin ce dimanche avec une finale au cours de laquelle le pays hôte affronte le Portugal.
Un événement dont certains entrevoient déjà la dimension cathartique dans une France minée par les crises et les tensions.
Si la politique “divise”, estime François Hollande dans le JDD d’aujourd’hui, le sport “rassemble”. “Cela permet d‘échapper à toutes nos préoccupations”, a-t-il ajouté, même si “la vie reprendra son cours après”.

Un tel événement pourrait ainsi apporter une bouffée d’oxygène dans le pays.

Un avis que partage Ludovic Ladjyn, supporteur des Bleus :

“Cela va nous réunir, la nation va être plus groupée, ça va moins disperser les gens et il faut qu’on la gagne rien que pour ça, ça mettrait un calme ambiant et tout le monde s’aimerait, Noirs, Verts, Blancs… Tout le monde! Comme la Coupe du monde 98.”

Le Portugal quant à lui va jouer au Stade de France pour un premier titre dans l’Euro, après avoir perdu la finale en 2004 à domicile face à la Grèce.

“J’avais pleuré de tristesse, témoigne le joueur superstar de la Selecçao Christiano Ronaldo. Dimanche, j’espère à nouveau pleurer. Mais de joie, cette fois”.

A Paris un dispositif de sécurité exceptionnel est prévu sur les Champs-Elysées.
3400 policiers et gendarmes seront déployés sur la plus belle avenues u monde après la finale.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France - Portugal, l'explication finale

Emmanuel Macron tente de rassurer ses alliés au sommet de l'OTAN à Washington

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique