JO-2016: la Russie soulagée, le CIO critiqué

JO-2016: la Russie soulagée, le CIO critiqué
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Russie sera bien présente aux JO de Rio, le Comité international olympique condamne le dopage mais ne tranche pas. Une décision très critiquée.

PUBLICITÉ

Le Comité international olympique sous le feu des critiques. Sa décision de ne pas exclure la Russie des Jeux de Rio fait débat. Le CIO laisse en effet aux fédérations sportives internationales le soin de trancher si les athlètes russes peuvent y participer. “Déception”, “gâchis”, “frilosité”, les réactions sont très nombreuses. Pour l’Agence mondiale antidopage, la décison du CIO “sape sérieusement les principes du sport propre” et envoie un signal désastreux aux sportifs. Certains d’entre eux estiment que la décisoon du CIO est discriminatoire car elle ne concerne que la Russie alors que des athlètes américains, espagnols ou italiens, déjà suspendus pour dopage, seront du voyage.

En Russie en revanche, où le sport et les médailles sont une priorité nationale, le soulagement est immense.

La Fédération internationale de natation a tranché et a exclut lundi sept nageurs russes.
Mais certains sportifs n’ont pas attendu pour s’envoler à Rio. C’est le cas des escrimeurs et des gymnastes. La Fédération internationale de tennis a elle aussi déjà donné son feu vert aux joueurs sélectionnés par la Russie.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les sportifs russes à Rio malgré tout

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre

La Russie célèbre le 79e anniversaire de sa victoire sur l'Allemagne nazie