Le pape aux JMJ: "Le temps que nous vivons aujourd'hui n'a pas besoin de jeunes-divan, mais de jeunes avec des chaussures"

Le pape aux JMJ: "Le temps que nous vivons aujourd'hui n'a pas besoin de jeunes-divan, mais de jeunes avec des chaussures"
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ils étaient des centaines de milliers à l’attendre.

PUBLICITÉ

Ils étaient des centaines de milliers à l’attendre. Des jeunes catholiques venus du monde entier pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse. Au milieu de la foule, le pape François, accueilli comme une rock star par les fidèles, point d’orge de cette 31e édition des JMJ.

En attendant le pape, un concert où se produit même un cardinal, CardinalChito</a>, de Manille <a href="https://twitter.com/jmj">jmjpic.twitter.com/roOZ5LjosI

— Céline Hoyeau (@celinehoyeau) 30 juillet 2016

Quelques jours après l’assassinat du prêtre Jacques Hamel, ses paroles étaient très attendues. “On ne peut pas vaincre la haine avec davantage de haine, la violence avec plus de violence et la terreur par la terreur. Notre seule réponse à ce monde en guerre a un nom: la fraternité”, a déclaré en italien le chef de l‘église catholique. Très apprécié par les jeunes catholiques pour son image de pape proche des gens, François les a aussi enjoints à agir. “Le temps que nous vivons aujourd’hui n’a pas besoin de jeunes-divan, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons”, lance le pape.

Dimanche sera la dernière journée. Le pape prendra la parole pour annoncer ou se dérouleront la prochaine édition des JMJ.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : l'Ukraine déboutée par la CIJ

Équateur: des dizaines d'arrestations après une tentative d'assaut dans un hôpital

L'Iran frappe le Nord de l'Irak et le Nord de la Syrie