DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Turquie : le PKK revendique les attentats de jeudi

euronews_icons_loading
Turquie : le PKK revendique les attentats de jeudi
Taille du texte Aa Aa

Des milliers d’habitants de la ville d’Elazig, à l’est de la Turquie, ont manifesté contre le PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan qui a revendiqué les trois attentats qui ont visé jeudi des forces de l’ordre ce jeudi.

Elazig est une ville à majorité turc qui jusque-là été épargnée par le conflit.

Le communiqué de l’aile militaire du PKK précise qu’il s’agissait une l’attaque suicide à la voiture piégée contre le siège de la police, l’explosion a tué cinq personnes et fait plus de 200 blessés.

Quelques heures avant l’attentat d’Elazig, l’attaque d’un poste de police de Van avait déjà fait trois morts et, dans l’après-midi de cette même journée de jeudi, une bombe a tué six personnes à Bitlis, là encore dans l’est du pays.

Cette série d’attentats marque la fin les quelques semaines d’accalmie qui ont suivi le putsch raté du 15 juillet.

Les milliers de soldats et de policiers limogés à la suite du coup d‘État raté font craindre un affaiblissement des moyens de l‘État turc pour faire face à l’intensification des violences.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.