République Tchèque : arrestation d'un hacker russe

République Tchèque : arrestation d'un hacker russe
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'homme a été arrêté dans un hôtel de Prague au cours d'une opération menée avec le FBI. Il est soupçonné d'avoir effectué des attaques informatiques aux Etats-Unis.

PUBLICITÉ

La police tchèque a annoncé mercredi avoir arrêté, lors d’une opération conjointe avec le FBI américain, un hacker russe soupçonné d’avoir effectué des attaques informatiques aux Etats-Unis. La semaine dernière Washington avait accusé le gouvernement russe de cyberattaques, en vue d’“interférer” dans le processus électoral américain, accusations rejetées par Moscou.

La police tchèque a collaboré avec succès avec le FBI, lors d’une opération visant un citoyen russe soupçonné d’avoir effectué des attaques informatiques contre des cibles aux Etats-Unis“, a déclaré le porte-parole de la police tchèque, David Schon, dans un communiqué. Il n’a cependant pas précisé si l’homme était accusé des récents piratages de comptes d’emails de personnalités et d’institutions américaines ou d’attaques contre d’autres cibles aux Etats-Unis. L’homme dont l’identité n’a pas été révélée, a été arrêté dans un hôtel de Prague où il séjournait avec son amie, indique le communiqué. Toujours selon la police, l’homme n’a opposé aucune résistance lors de son arrestation et a dû même être hospitalisé, à la suite d’un malaise. Les autorités judiciaires tchèques vont prochainement se pencher sur son éventuelle extradition vers les Etats-Unis, selon le communiqué.

Les relations entre les Etats-Unis et la Russie traversent une période de grand froid, en raison de l’impossibilité des deux pays à trouver une solution au conflit syrien et en Ukraine.

Avec agence (AFP)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Controverse à l'école en République tchèque : une enseignante relaie la propagande russe

Les dépenses militaires en Europe sont au plus haut

La Russie et le Kazakhstan, toujours en proie aux inondations