EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La "Raspoutine" sud-coréenne, amie de la présidente, en garde à vue

La "Raspoutine" sud-coréenne, amie de la présidente, en garde à vue
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une amie de la présidente Park Geun Hye a été placée en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour trafic d'influence et corruption.

PUBLICITÉ

L’affaire n’en finit pas de faire la une de l’actualité en Corée du Sud. Une amie de la présidente Park Geun Hye a été placée en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour trafic d’influence et corruption. Elle est accusée d’avoir utilisé ses liens privilégiés avec la chef de l’Etat pour extorquer de l’argent à de grandes entreprises du pays.

Le scandale a déclenché l’hystérie médiatique et suscité la colère d’une partie de la population. Un homme est même allé jusqu‘à attaquer avec une pelleteuse les bureaux du parquet à Séoul pour aider l’accusée à mourir, selon des informations rapportées par les médias locaux.

Celle qui est au coeur de cette tempête est une femme d’affaires de 60 ans, Choi Soon-sil, surnommée la “Raspoutine” sud-coréenne par la presse, car elle aurait régulièrement conseillé la présidente, notamment pour ses discours, alors qu’elle n’occupe position officielle.

Des Sud-coréens sont descendus dans la rue pour demander le départ de la chef de l’Etat, dont le mandat expire dans un an.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : les employés de Samsung poursuivent leur grève

La Corée du Nord annonce suspendre l’envoi de paquets remplis de déchets en Corée du Sud

Corée du Sud : évacuation de 36 000 personnes réunies à la grande fête mondiale des scouts