EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le compte Twitter de Donald Trump confisqué par... ses conseillers

Le compte Twitter de Donald Trump confisqué par... ses conseillers
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Et pourtant, son compte se nomme « realDonaldTrump ».

PUBLICITÉ

Et pourtant, son compte se nomme « realDonaldTrump ». Depuis quelques jours, ce n’est plus le candidat républicain à la Maison Blanche lui-même qui tient son compte Twitter, mais des membres de son équipe de campagne… Devant le nombre de gaffes et de tweets à l’emporte-pièce du milliardaire, et à quelques heures du vote décisif, ses conseillers lui ont confisqué son compte et demandé de ne plus y toucher, révèle le New York Times.

Cela n’a échappé à personne, et surtout pas à Barack Obama, qui en campagne en Floride a déclaré : « Si quelqu’un n’a pas assez de self-control pour tenir un compte Twitter, il ne peut certainement pas être responsable du code nucléaire. »

Le quotidien new yorkais publie aussi une liste édifiante des personnes, médias, ou autres à qui Donald Trump a lancé des invectives, voire des insultes, sur Twitter.

Donald Trump utiliserait un téléphone Android alors que son équipe de campagne utilise un iPhone. Or le dernier tweet publié par un téléphone Android date de samedi soir.

MAKE AMERICA GREAT AGAIN!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 5 de noviembre de 2016

Depuis, les messages publiés par @realDonaldTrump montrent beaucoup plus de retenue et se bornent à annoncer des meetings ou remercier les supporters du candidat.

Thank you Pennsylvania- I am forever grateful for your amazing support. Lets MAKE AMERICA GREAT AGAIN! #MAGAhttps://t.co/HfihPERFgZpic.twitter.com/Q8PXiktPqD

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 7 de noviembre de 2016

Thank you Minnesota! It is time to #DrainTheSwamp & #MAGA! #ICYMI- watch: https://t.co/fVThC7yIL6pic.twitter.com/e8SaXiJrxj

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 6 de noviembre de 2016

Si le réseau Twitter est largement habitué à la mauvaise foi, à la calomnie et aux insultes, les comptes officiels de personnalités politiques, en général, sont contrôlés, vérifiés, pleins de diplomatie ou de bons sentiments. A cet égard il est même étonnant que Donald Tump ait pu si longtemps publier lui-même des tweets qui se sont souvent révélés contre-productifs. Les fautes de syntaxe ou d’orthographe, passe encore, mais les citations mal choisies...

ilduce2016</a>: “It is better to live one day as a lion than 100 years as a sheep.” – <a href="https://twitter.com/realDonaldTrump">realDonaldTrump#MakeAmericaGreatAgain

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 28 de febrero de 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Procès de Donald Trump : Robert de Niro fait parler de lui à l'occasion de la fin des plaidoiries

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"