EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Espagne : attention, la « pauvreté énergétique » peut tuer !

Espagne : attention, la « pauvreté énergétique » peut tuer !
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Une femme de 81 ans est morte lundi dernier dans l’incendie de son appartement à Reus, une localité catalane en Espagne.

PUBLICITÉ

Une femme de 81 ans est morte lundi dernier dans l’incendie de son appartement à Reus, une localité catalane en Espagne. L’affaire a suscité une vague d’indignation dans un pays en proie à une sévère crise économique.

Boicot a la eléctrica que a cortado la luz a la mujer de 81 años en Reus.

— #AntiFachas (@JosUtrilla) 15 novembre 2016

Boycott de la compagnie qui a coupé la l‘électricité à une femme de 81 ans à Reus.

Vergonzoso que la señora fallecida en Reus fuera porque la compañía eléctrica le cortó la luz.

— Daniel Maniscalco (@danmaniscalco) 15 novembre 2016

C’est honteux que la dame décédée à Reus est morte parce que la compagnie d‘électricité lui a coupé le courant.

Dans une situation d’extrême pauvreté, cette personne âgée était réduite à utiliser des bougies pour s’éclairer la nuit tombée car elle ne pouvait plus payer ses factures d’électricité.

Elle bénéficiait d’une aide publique pour avoir l’eau courante, mais la veille dame n’avait fait aucune démarche concernant l’électricité. Et, il y a deux mois, la compagnie à laquelle elle avait souscrit un contrat lui a purement et simplement coupé le courant.

Elle vivait seule dans son appartement. Sa petite fille lui rendait visite et lui apportait de la nourriture.

L’enquête est en cours pour déterminer exactement les raisons de sa mort. La police tente de savoir si elle dormait avec une bougie près d’elle ou si la vielle dame était tombée durant la nuit un bougeoir à la main.
Elle n’avait pas payé son loyer depuis dix mois. Son propriétaire avait lancé contre elle une procédure d’expulsion.

Cette tragédie met en évidence une triste réalité. En Espagne, pratiquement un Espagnol sur cinq connaît des conditions de vie très précaires. Et plus de cinq millions de personnes, sur une population de plus de 46 millions, vivent dans la « pauvreté énergétique », incapables de payer leurs factures. Si la population française est moins touchée par ce problème, de l’autre côté des Pyrénées, pratiquement 3,6 millions de personnes (sur 66 millions) sont également dans l’incapacité de régler les factures de gaz ou d’électricité.

L’Espagne est un des pays européens où le prix de l’électricité est le plus élevé en Europe. Les Espagnols déboursent 0,237 € par kWh alors que leurs voisins français ne payent que 0,162 €.
En Espagne, les factures peuvent être difficiles à payer car le salaire minimum est très bas. Il est de 767 € contre 1466 € en France.

Salaires minimums dans l’UE, janvier 2016

(Cliquer pour agrandir)Source : Eurostat### Prix de l‘électricité pour les ménages, deuxième semestre 2015

(Cliquer pour agrandir)Source : Eurostat Le maire de Reus, Carles Pellicer, a annoncé que la ville allait poursuivre en justice la compagnie Gas Natural pour avoir coupé illégalement l’électricité sans en informer au préalable le conseil municipal. Le fournisseur a rétorqué qu’il ignorait la « situation vulnérable » dans laquelle se trouvait la victime.

Photo d’illustration : un homme tenant une lampe à pétrole lors d’une manifestation organisée à Madrid le 17 octobre 2016 pour dénoncer la “pauvreté énergétique”. REUTERS/ Susana Ver

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iles Canaries : 68 migrants sauvés par un bateau de croisière, 5 corps récupérés

Le roi Felipe VI fête ses dix ans de règne en Espagne

Recep Tayyip Erdoğan remercie Pedro Sánchez pour sa position sur Gaza