Corée du sud : l'opposition ne renoncera pas à la procédure de destitution

Corée du sud : l'opposition ne renoncera pas à la procédure de destitution
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’opposition ira jusqu’au bout de la procédure de destitution, quelques soient les promesses de la présidente sud-coréenne.

PUBLICITÉ

L’opposition ira jusqu’au bout de la procédure de destitution, quelques soient les promesses de la présidente sud-coréenne. Empétrée dans un scandale de corruption et de trafic d’influence, Park Geun-Hye s’est dite prête à quitter le pouvoir avant la fin de son mandat, mais pour les trois partis d’opposition qui mènent la bataille, son départ doit être immédiat.

“ Nous devons ouvrir la voie à cette nouvelle page vertueuse que le public est en train d‘écrire, a déclaré Choo Mi-ae, la dirigeante du Parti démocratique. Notre rencontre doit être une opportunité de faire savoir au public que nous pouvons gagner en nous rassemblant.”

Ces partis espèrent faire voter la destitution ce vendredi ou le suivant. Une procédure qui doit recueillir les deux tiers des voix à l’Assemblée nationale, puis être confirmée par la Cour constitutionnelle. Depuis plus d’un mois, les Sud-Coréens descendent massivement dans les rues de la capitale pour réclamer le départ de la présidente.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le gouvernement polonais dans la tourmente : scandale de corruption autour des visas

Thaïlande : Thaksin Shinawatra, de l'exil à la prison, en attendant mieux

Opération anti-corruption dans l'armée ukrainienne