Trump peaufine sa future administration

Trump peaufine sa future administration
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors qu’il vient de confirmer la nomination de l’ancien membre de la Navy Ryan Zinke à l’Intérieur, Donald Trump doit encore défendre le choix du très controversé Rex Tillerson au département d‘État…

PUBLICITÉ

Alors qu’il vient de confirmer la nomination de l’ancien membre de la Navy Ryan Zinke à l’Intérieur, Donald Trump doit encore défendre le choix du très controversé Rex Tillerson au département d‘État américain. L’ancien PDG d’ExxonMobil, qui n’a aucune expérience en matière de diplomatie, est très proche du Kremlin, ce qui ne déplaît pas à Donald Trump.

“Rex sera un avocat acharné des intérêts américains de par le monde. Il a les connaissances et les talents nécessaires pour revenir sur des décennies de gaffes et de désastres en matière de politique étrangère”, a déclaré le président américain élu lors d’une visite dans le Wisconsin.

Tous les postes clés de l'administration Trump ont maintenant été attribués #AFPpic.twitter.com/NYwZEMy1a4

— AFP USA (@AFPusa) 13 décembre 2016

Peu avant son discours, Donald Trump recevait la visite de l’une des seules personnalités qui l’ait soutenu durant sa campagne. Le chanteur Kanye West s’est rendu hier à la Trump Tower. Il avait été hospitalisé le mois dernier pour une crise psychotique selon plusieurs médias américains

A peine sorti de l'hôpital, Kanye West reçu par Donald Trump https://t.co/cUsSApNZ1o#AFPpic.twitter.com/ug6eh4rS6D

— Agence France-Presse (@afpfr) 13 décembre 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour

La loi texane criminalisant l'entrée illégale sur le territoire de nouveau suspendue en cour d'appel

Trump obligé de vendre des biens pour payer une caution de 454 millions de dollars ?