EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Soldats et bulldozers dans les ruines d'Alep-Est

Soldats et bulldozers dans les ruines d'Alep-Est
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au lendemain de l‘évacuation finale des dernières poches rebelles d’Alep, et de fait, de la reprise totale de la ville par le régime de Bachar Al-Assad et ses alliés, les rues en ruine d’Alep-Est sont

PUBLICITÉ

Au lendemain de l‘évacuation finale des dernières poches rebelles d’Alep, et de fait, de la reprise totale de la ville par le régime de Bachar Al-Assad et ses alliés, les rues en ruine d’Alep-Est sont inspectées par les soldats syriens et russes, et nettoyées au bulldozer.

Des habitants qui avaient fui les combats, profitent du silence des armes pour remettre les pieds dans leur quartier : “Cela fait cinq ans qu’on n‘était pas revenu. Maintenant que l’armée syrienne a libéré la ville, on peut retrouver nos maisons“ racontent deux hommes.

Vladimir Poutine, qui a félicité Bachar Al-Assad pour sa “victoire à Alep“, a évoqué la tenue prochaine de pourparlers à Astana, entre la Russie, l’Iran, la Turquie, et Assad. Les mêmes pays qui avaient permis l’accord sur l‘évacuation des dernières poches rebelles d’Alep.

La prochaine étape doit être un accord de cessez-le-feu sur la totalité du territoire syrien. Immédiatement après, le début d’un processus politique.
Vladimir Poutine, président russe

Plusieurs centaines d’habitants d’Alep ont fêté ce vendredi le départ des derniers insurgés, drapeaux syriens et photos d’Assad à la main, au cours d’une marche en direction de la citadelle.

Dans le même temps, des tirs de roquettes rebelles ont fait plusieurs morts dans le quartier de Al-Hamdaniya, à l’ouest de la ville. Des raids aériens syriens ou russes étaient menés en réponse dans la proche campagne, tuant plusieurs insurgés.

A 250 km de là, l’Etat islamique intensifie ses combats dans la province de Homs, notamment autour de Palmyre, ville reprise par les djihadistes il y a deux semaines, infligeant de lourdes pertes à l’armée syrienne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Alep, un désert de ruines et une citadelle fantôme

Alep, une ville défigurée par la guerre

Bana Al-Abed, la "Voix d'Alep", est en sécurité en Turquie