EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Alep, un désert de ruines et une citadelle fantôme

Alep, un désert de ruines et une citadelle fantôme
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La citadelle d’Alep ne domine plus qu’un immense champ de ruines.

PUBLICITÉ

La citadelle d’Alep ne domine plus qu’un immense champ de ruines. Alors que l’armée syrienne a poussé hors de ses quartiers Est les derniers rebelles ce vendredi, des habitants ayant fui les combats ces dernières semaines ont commencé à revenir voir ce qui reste de leurs maisons… Celle de Bachir n’est plus habitable, alors c’est chez son grand-père que lui et sa famille vont vivre pour l’instant :

“Avez-vous encore confiance en votre pays ? – Non, certainement pas. Ni d’un côté ni de l’autre. C’est trop compliqué, je ne peux pas rentrer dans les détails”.

La grande mosquée omeyyade d’Alep, autrefois l’une des plus belles du Moyen-Orient, a été irrémédiablement endommagée par quatre années de combats à l’arme lourde et de bombardements.

“Avant, Alep était une ville magnifique, mais maintenant… Plus rien,” déplore ce jeune homme.

première prière dans la mosquée omeyyade
quartier Est d' #Alep
après libération pic.twitter.com/ZnD6on9Dzv

— Mohamed Kebdani (@kebdani1070) December 18, 2016

De nouvelles initiatives diplomatiques ont été prises ce vendredi : les présidents russe, iranien, turc et syrien se sont mis d’accord pour organiser, probablement à la mi-janvier, des discussions sans occidentaux, donc, qui pourraient commencer mi-janvier.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : une frappe israélienne sur le consulat d'Iran à Damas tue 7 personnes

Syrie : 20 combattants kurdes tués dans un nouveau raid de la Turquie

L'armée syrienne bombarde la province rebelle d'Idlib