EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ranieri à Leicester : fin du conte de fées

Ranieri à Leicester : fin du conte de fées
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

“Mon rêve est mort” : c’est avec ces mots que Claudio Ranieri a évoqué son départ de Leicester.

PUBLICITÉ

“Mon rêve est mort” : c’est avec ces mots que Claudio Ranieri a évoqué son départ de Leicester.

Dans un communiqué publié ce vendredi, l’entraîneur italien a tenu à remercier les joueurs et les supporteurs des Foxes 24 heures après son licenciement et 298 jours après avoir remporté la Premier League à la surprise générale.

Mike Stowell et Craig Shakespeare vont assurer l’intérim sur le banc de Leicester.

Craig Shakespeare : “C’est très triste. Nous savons tous que dans le football, ce genre de choses peuvent arriver. Nous ne devrons pas l’oublier, nous devrons respecter et nous souvenir de ce qu’il a accompli pour ce club. Nous savons bien que les entraîneurs perdent leur travail quand les résultats ne sont pas là, et à la fin, les propriétaires ont pris leur décision.”

“Our focus must be on getting three points on Monday night.”

More from caretaker manager Craig Shakespeare: https://t.co/8cUsCpCQRu#LeiLivpic.twitter.com/BexG5d3Xn6

— Leicester City (@LCFC) 24 février 2017

Décision motivée par le classement des Foxes qui ne sont que 17e du championnat d’Angleterre.

Ils pourraient même plonger dans la zone rouge en cas de défaite lundi contre le Liverpool de Jürgen Klopp.

Jürgen Klopp : “Si je suis surpris que ce genre de choses arrivent ? Non. Ce n’est pas que dans le football. Pour moi, il y a eu plusieurs décisions étranges en 2016-2017 : le Brexit, Trump et Ranieri. Est-ce que je comprends à chaque fois ces décisions ? Non, évidemment que non. Cela arrive. Mais je n’ai aucune idée du pourquoi Leicester a fait cela.”

Klopp: «Il y a des choses bizarres qui se sont passées en 2016-2017… le Brexit, Trump et Ranieri.» pic.twitter.com/qKXPoUgCIg

— La Planète Football (@PlaneteDuFoot) 24 février 2017

D’autres entraîneurs de renom, comme Luciano Spaletti ou José Mourinho, ont exprimé leur soutien à Claudio Ranieri.

Ce dernier restera à jamais celui qui a offert à Leicester son tout premier titre de champion d’Angleterre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Leicester, le dernier hommage à "Monsieur Vichai"

Claude Puel devient l'entraîneur de Leicester

Leicester remonte la pente, Manchester City la redescend