PUBLICITÉ

Brexit activé : l'oeil de la presse

Brexit activé : l'oeil de la presse
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Revue de presse au Royaume-Uni et ailleurs en Europe.

PUBLICITÉ

Les unes de la presse britannique en disent long sur la division autour du Brexit. Les quotidiens europhobes sont euphoriques : “Liberté” titre ainsi le Daily Mail, alors que le Daily Telegraph porte “un toast à ceux qui rêvaient de ce moment”.

MAIL: Freedom! #tomorrowspaperstodaypic.twitter.com/z23gC9RbEZ

— Neil Henderson (@hendopolis) March 28, 2017

TELEGRAPH: Unite behind Brexit, says May #tomorrowspaperstodaypic.twitter.com/Zwrm2tSKdp

— Neil Henderson (@hendopolis) March 28, 2017

A l’inverse, le Guardian, pro-Europe, redoute ce “saut dans l’inconnu”, tandis que le Times titre “L’Histoire nous regarde”, décrivant le processus de sortie de l’UE comme “le plus grand bouleversement politique depuis la Seconde Guerre mondiale”.

GUARDIAN: Today Britain steps into the unknown #tomorrowspaperstodaypic.twitter.com/uY63zlSVtn

— Neil Henderson (@hendopolis) March 28, 2017

THE TIMES: The eyes of history are watching #tomorrowspaperstodaypic.twitter.com/S3A7GcpmuQ

— Neil Henderson (@hendopolis) March 28, 2017

Presse européenne : un sentiment d’amertume

Ailleurs en Europe, la presse consacre de larges pages au Brexit “Vous nous manquez déjà” titre le quotiden français Libération, qui ajoute, avec malice “ou pas”, écrit en petit.

#Brexit «Vous nous manquez déjà», c'est la une de libe</a> mais aussi ce que vient de dire <a href="https://twitter.com/donaldtusk">donaldtusk au Royaume-Uni https://t.co/TFIwO6wtclpic.twitter.com/ir0I6rR1Sn

— Libération (@libe) 29 mars 2017

En Allemagne, Die Welt rappelle aux Britanniques que “la porte est toujours ouverte”, alors que pour le Tagesspiegel, “La séparation fait mal”.

En Italie, Metro souligne le défi qui attend Londres face aux velléités d’indépendance de l‘Écosse ou encore concernant les citoyens européens vivant au Royaume-Uni. Le “Brexit, enclenché tout sera différent”, écrit le journal gratuit.

Enfin, en Espagne, El Pais insiste sur la portée historique des négociations à venir qui vont définir le futur de l’Europe.

Theresa May signe le Brexit (photo à la Une d’El Pais, Madrid) pic.twitter.com/YQLuHHjHKZ

— Gilles Klein (@GillesKLEIN) 29 mars 2017

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Citoyenneté après le Brexit : le casse-tête administratif ne fait que commencer

Brexit : Theresa May pour un "partenariat spécial" avec l'UE

Nigel Farage va se "boire une pinte" !