Une île envahie par les déchets plastiques

Une île envahie par les déchets plastiques
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Henderson est une petite île inhabitée du Pacifique sud, perdue entre la Nouvelle-Zélande et le Chili, et elle détient un triste record. Elle a la plus forte densité de débris plastiques au monde. C’est ce que révèle une étude qui estime que plus de 17 tonnes de déchets jonchent sa surface. Jennifer Lavers, à la tête de l’expédition, a compté jusqu‘à 671 morceaux de plastique au mètre carré.

“Les éléments polluants sur la plage étaient essentiellement des objets de consommation courante pour lesquels les gens ne pensent pas vraiment aux conséquences et au lieu où ils finiront, explique Jennifer Lavers, de l’Institut des études marines et de l’Antarctique de l’université de Tasmanie. L’ampleur réelle de l’accumulation des déchets plastiques sur les plages, que ce soit sur les îles ou les continents, est sans doute très largement sous-estimée.”

Des déchets qui subsistent très longtemps et qui ont un vaste impact sur la nature et les écosystèmes marins, sans compter les risques d’ingestion par les animaux. Environ huit millions de tonnes de débris plastiques sont déversés chaque année dans les mers et les océans du globe.

#Henderson :l’Ile du Pacifique du bout du monde, qui est aussi une des +polluées du monde par le #plastique . #oceanhttps://t.co/nR45lLvX1a

— frederic dotte ✏️ (@fdotte) 16 mai 2017

Uninhabited island in the South Pacific is one of the most polluted in the world https://t.co/pY64rfNOcjpic.twitter.com/7J6xcHh3Af

— NBC News (@NBCNews) 16 mai 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au moins six postiers tués dans une frappe russe près de Karkhiv

Écologie et pétrole : Greta Thunberg inculpée et jugée en novembre à Londres

Economie solidaire : quand l'espoir germe sur les anciennes Terres des feux de la Camorra