EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Des journalistes mexicains réclament justice

Des journalistes mexicains réclament justice
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Un groupe de journalistes mexicains réclame justice. Hier, ils se sont rassemblés devant le siège du procureur général à Mexico pour dénoncer une série d’assassinats de journalistes dans le pays. Ils pointent aussi du doigt l’impunité et la corruption qui règne dans certains Etats du pays, ravagés par les trafics de drogue.

Dans ce pays, il semble n’y avoir aucune justice, il semble qu’aucune institution ne défende les journalistes qui disent la vérité et qui dénoncent les actes illégaux et encore moins d’institutions qui défendent les activistes qui font face au crime organisé, aux organisations de trafic d‘êtres humains ou qui exploitent les travailleurs“, explique un militant des Droits de l’Homme, Alfredo Rojas.

Plus tôt ce mois-ci, Javier Valdez, journaliste mexicain renommé, a été abattu dans l‘état de Sinaloa. Valdez était bien connu pour dénoncer les liens entre les autorités et les cartels de drogue du pays. Il avait remporté le prix international de la liberté de la presse du CPJ (comité de protection des journalistes).

Dans tout le Mexique, plus de 120 journalistes ont été tués depuis 2000, selon la Commission nationale des Droits de l’Homme du pays.
Avec la Syrie, le Mexique est classé comme l’un des endroits les plus dangereux au monde pour les médias.

Lettre ouverte de la presse étrangère au Mexique après la mort du journaliste Javier Valdez, collaborateur de l’#AFPhttps://t.co/Snvv2bj4Z1pic.twitter.com/vDmLZfMYHE

— Sylvain Estibal (@Sestibal) 22 mai 2017

Malgré les menaces, l’hebdo Riodoce de Javier Valdez, assassiné lundi, référence sur le narcotrafic au Mexique https://t.co/fB9Wshhqik#AFPpic.twitter.com/NyfEvzLv6n

— Agence France-Presse (@afpfr) 21 mai 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mexique : Une figure LGBT retrouvée morte à son domicile

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

En Slovaquie, le poison de la désinformation