Les manifestants polonais veulent un "troisième véto"

Les manifestants polonais veulent un "troisième véto"
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Devant la Cour Suprême de Varsovie, ils étaient quelques centaines ce mardi soir contre la réforme controversée du système judiciaire.

PUBLICITÉ

Les manifestations continuent en Pologne contre la réforme controversée du système judiciaire. Devant la Cour Suprême de Varsovie, ils étaient encore quelques centaines ce mardi soir, en dépit du véto opposé la veille par le président Duda à deux des trois lois qui la composent.

S’il a approuvé la troisième loi ce mardi, les vétos du président infligent un coup dur au gouvernement mené par le parti Droit et Justice, dont il est lui même issu.

Le gouvernement dit vouloir s’attaquer à la corruption des juges, en subordonnant notamment leur nomination au ministre de la Justice. Mais pour les opposants, cela mettrait en danger l’indépendance des tribunaux.

C’est aussi l’avis de Washington et de la Commission européenne : en bras de fer depuis plus d’un an contre le gouvernement polonais, cette dernière doit préciser les prochaines étapes ce mercredi.

Bruxelles avait menacé le pays de le priver de droit de vote au sein de l’UE, mais le véto présidentiel aurait été “bien accueilli”, selon une source anonyme citée par l’Agence France Presse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pologne: le Bélarus fait peser la crainte de l’arrivée de clandestins

La Pologne : la sentinelle de la défense européenne ?

OTAN : démonstration de force à la frontière entre la Pologne et la Lituanie