Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

USA : nouvelles tensions raciales à Saint-Louis

USA : nouvelles tensions raciales à Saint-Louis
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Nouvelle nuit de manifestations et de violences à Saint Louis, dans le Missouri. Plusieurs centaines de personnes se sont à nouveau rasssemblées pour protester contre l’acquittement d’un policier accusé d’avoir tué un jeune Noir en 2011. La police, mobilisée en masse, a tenté d’empêcher les manifestations et la confrontation a dégénéré. De nombreuses arrestations ont eu lieu dans le quartier de University City.

Les minorités ethniques du Missouri sont très remontées depuis la mort de Michael Brown il y a trois ans, qui avait provoqué de graves émeutes à Ferguson.

La maison de Lyda Krewson, maire de Saint Louis, a aussi prise pour cible par certains militants.

Jason stockley, ancien officier de police, a été blanchi des accusations de meurtre contre Anthony Lamar Smith, trafiquant de drogue présumé, noir, tué au terme d’une course-poursuite. Stockley a affirmé avoir vu Smith tenter de saisir un revolver dans sa voiture, mais l’arme n’apparaît sur aucune image vidéo.

Parmi les manifestants, de nombreux membres de Black Lives Matter, ce mouvement né des revendications contre les violences policières racistes aux Etats-Unis.