DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Mondial 2018 : Poutine s'inquiète des retards

euronews_icons_loading
Mondial 2018 : Poutine s'inquiète des retards
Taille du texte Aa Aa

Ce mardi, lors d’une rencontre au Kremlin, Vladimir Poutine a estimé que la construction des stades avance de manière convenable, mais que la phase finale est la plus difficile et que “rien n’est fait tant que la dernière pierre n’est pas posée.”

Le président russe a appelé les responsables à ne pas relâcher leurs efforts.

La Russie a présenté cet été quatre des douze qui doivent accueillir le Mondial, mais d’autres ne sont pas prêts.

À 900 kilomètres de Moscou, le stade de Samara, qui pourra contenir 45 mille spectateurs, accuse un retard d’une trentaine de jours son programme de construction.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.