DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un journaliste ukrainien accusé d'espionnage par le Bélarus

Vous lisez:

Un journaliste ukrainien accusé d'espionnage par le Bélarus

Un journaliste ukrainien accusé d'espionnage par le Bélarus
Taille du texte Aa Aa

Les services secrets du Bélarus disent avoir démasqué un journaliste ukrainien qu’ils accusent d’espionnage au profit de Kiev. L’homme, détenu depuis le 25 octobre, s’appelle Pavlo Sharoyko. Il est présenté par le KGB bélarusse comme un employé du ministère ukrainien de la Défense.

“Au Belarus, Pavlo Sharoyko a bâti un réseau d’espionnage constitué de citoyens bélarusses, qui ont accepté des missions afin de recueillir des informations politiques et militaires, en échange d’une rémunération. Sharoyko, lui-même, a admis être un officier du renseignement militaire travaillant sous couvert”, a indiqué le porte-parole du KGB.

Kiev dément les allégations et rappelle que Pavlo Sharoyko, 46 ans, est depuis 2011 le correspondant à Minsk de Radio Ukraine International. Son épouse confirme ses activités journalistiques au Bélarus : “Il a récemment fait un reportage sur les exercices militaires conjoints entre la Russie et le Bélarus. Il s’est rendu sur le terrain, a fait des retransmissions en direct, a interviewé des experts et des journalistes.”

Les services secrets du Bélarus affirment disposer de fortes preuves d’une activité ayant fait du tort à cette ancienne République soviétique alliée de la Russie.