Paris et Varsovie tentent un rapprochement

Paris et Varsovie tentent un rapprochement
Par Sandrine Delorme
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président français a rencontré la chef du gouvernement conservateur polonais; Tous deux s'étaient "jaugés" cet été. Principale divergence : le travail détaché.

PUBLICITÉ

La France et la Pologne esquissent un début de rapprochement... Après des mois de tensions et de divergences, Paris et Varsovie disent vouloir "coopérer étroitement". Pour la première fois, Emmanuel Macron a reçu la Première ministre polonaise conservatrice à l'Elysée hier. 

Beata Szydlo a donc mis de côté "l'arrogance" et "l'inexpérience" d'Emmanuel Macron et ce dernier a oublié "la remise en cause de l'Etat de droit" dont serait coupable la Pologne, il ne dit plus que "les Polonais méritent de meilleurs dirigeants".

C'est le dossier épineux de la directive européenne sur le travail détaché qui a opposé violemment les deux pays et continue de les opposer. "Il y aura d'autres compromis à trouver", notamment sur les droits des routiers. Tous deux sont d'accord là-dessus.

Sur la question de la réforme de la justice polonaise, Emmanuel Macron attend l'avis de la commission européenne sur la conformité ce celle-ci.

Le président français a par ailleurs annoncé qu'il se rendrait à Varsovie en 2018, année du centenaire de l'indépendance de la Pologne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La délicate réforme des travailleurs détachés

Des travailleurs détachés et exploités

Travail détaché : E. Macron en Autriche pour convaincre