DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Pérou, le président échappe à la destitution

Vous lisez :

Au Pérou, le président échappe à la destitution

Au Pérou, le président échappe à la destitution
Taille du texte Aa Aa

Au Pérou, le président a échappé à la destitution. Éclaboussé par le scandale de corruption du géant du BTP brésilien Odebrecht qui a touché plusieurs hauts responsables d'Amérique Latine, Pedro Pablo Kuczynski jouait sa survie politique. Après plus de neuf heures de débat, le Parlement a finalement rejeté la demande de destitution, qui a recueilli 79 voix, huit de moins que la majorité nécessaire pour démettre le chef de l'Etat de ses fonctions.

"PPK", comme on le surnomme dans le pays, n'en sort pas moins affaibli. Peu avant le vote, dans les rues de Lima, des manifestants avaient dénoncé la corruption de la classe politique. Odebrecht a reconnu avoir versé près de cinq millions de dollars à des entreprises de conseil directement liées à Pedro Pablo Kuczynski lorsqu'il était ministre.

Ce dernier a appelé à la réconciliation nationale. Reste à voir s'il saura retrouver la confiance de ces Péruviens exaspérés.