EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Dopage : Vitali Moutko suspend ses fonctions pour se défendre

Dopage : Vitali Moutko suspend ses fonctions pour se défendre
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le "monsieur sport" de Moscou est accusé par le CIO d'avoir contribué à la mise en place d'un système de dopage institutionnalisé en Russie. Afin de se défendre devant le TAS, il a suspendu pour six mois ses fonctions de président de la Fédération russe de football.

PUBLICITÉ

Le vice-Premier ministre russe en charge des Sports, Vitali Moutko, a suspendu ses fonctions de président de la Fédération russe de football. Il dit vouloir ainsi se défendre devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) après sa suspension à vie des Jeux olympiques, suite au scandale de dopage.

Un média russe avait évoqué sa possible démission, en raison de pressions de la FIFA, alors que la Russie s'apprête à accueillir le Mondial 2018. Vitali Moutko a précisé qu'il suspendait ses fonctions pour six mois, mais qu'il avait bien l'intention de continuer à superviser la préparation de la Coupe du Monde.

Le "monsieur sport" de Moscou est accusé par le CIO d'avoir contribué à la mise en place d'un système de dopage institutionnalisé en Russie. Le pays a été de fait suspendu pour les JO de Pyeongchang. Les athlètes russes, dit propres, pourront toutefois concourir, mais uniquement sous le drapeau olympique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

JO 2018 : le CIO suspend la Russie