PUBLICITÉ

La Ghouta orientale lézardée par le régime syrien

La Ghouta orientale lézardée par le régime syrien
Tous droits réservés REUTERS/Bassam Khabieh/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Bassam Khabieh/File Photo
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les troupes loyalistes disent avoir formé un corridor dans le fief rebelle, pilonné depuis le 18 février par les raids aériens.

PUBLICITÉ

L'armée syrienne dit avoir franchi de nouvelles lignes rebelles ce lundi. Dans des vidéos dont elle assure la diffusion, elle a montré l'avancée de ses troupes dans Misraba et Madyara, dans la Ghouta orientale. Elle affirme avoir établi un corridor, dans cette enclave à l'est de Damas, visée par l'offensive lancée il y a trois semaines avec l'appui de ses alliés russes.

Le régime aurait lézardé ce dernier bastion insurgé en trois secteurs : au nord, la ville de Douma et ses environs - sous le contrôle du groupe Jaych al-Islam, à l'ouest Harasta - où se trouvent les combattants du groupe Ahrar al-Cham, et le reste des localités, au sud, aux mains de Faylaq al-Rahmane, avec une présence résiduelle de Hayat Tahrir al-Cham, un groupuscule autrefois lié à Al-Qaïda.

Le gouvernement mènerait des négociations dans chaque zone, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), qui fait état d'un millier de morts depuis mi-février.

Les casques blancs portent secours sans relâche aux habitants, pris au piège des bombardements, et qui tentent de trouver refuge dans des abris.

Ce lundi, le conseil de sécurité de l'ONU devait se réunir pour évoquer la trêve non respectée dans la région.

Paris a demandé aux Russes de "faire cesser ce bain de sang", et Washington réclame l'adoption d'une résolution pour mettre en place un cessez-le-feu de trente jours. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Syrie : les Américains menacent Bachar al-Assad

Au moins deux civils tués par des frappes russes dans le nord-ouest de la Syrie

Séisme : Washington débloque une aide supplémentaire de 100 millions de dollars pour la Turquie