DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Protection des données : Grindr mis en cause

Vous lisez:

Protection des données : Grindr mis en cause

Protection des données : Grindr mis en cause
Taille du texte Aa Aa

Grindr, l'application de rencontres homosexuelles sous le feu des critiques. Des entreprises tierces ont pu accéder à des données personnelles de ses utilisateurs, notamment leur statut HIV, c'est-à-dire le fait de savoir s'ils sont ou non séropositifs, et la date de leur dernier test. Riposte immédiate de l'association française de lutte contre le sida, Aides qui appelle à boycotter l'application.

De son côté le groupe américain Grindr, a reconnu que des entreprises chargées de tester son application avaient pu accéder à des données personnelles des utilisateurs, sous le sceau de la confidentialité. Il invite les utilisateurs à être vigilants et précise qu'ils peuvent choisir ou non d'indiquer sur leur profil leur statut HIV.

Une polémique qui intervient alors que Facebook est accusé de n'avoir pas protégé les données de plus de 50 millions d'utilisateurs.