DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wenger, la révolution

Vous lisez:

Wenger, la révolution

Wenger, la révolution
Taille du texte Aa Aa

Arsène Wenger a annoncé ce vendredi sa décision de quitter ses fonctions de manager d'Arsenal. L'entraîneur français met fin à 22 années de collaboration avec les Gunners, 22 années qui auront révolutionné le très conservateur football anglais.

Un inconnu venu conquérir l'Angleterre

Mark Hughes, ancien joueur de ManU et du Barça, reconnaît son énorme influence sur l'évolution de la Premier League : "Arsène est arrivé avec des idées différentes, une vision différente. A la fois, sur le plan du jeu mais aussi de la préparation des matches. Il a fait avancer les choses pour tous les autres."

Quasi-inconnu, Wenger débarque à Arsenal en 1996. Persuadé que ses méthodes lui permettront de transformer une équipe purement british surnommée 'Boring Arsenal' en machine à gagner.
La magie Wenger fonctionne rapidement : trois titres de champions, un record d'invincibilité de 49 matches, une vingtaine de participation consécutive à la Ligue des Champions dont une finale en 2006.

La gloire avant la frustration

La première décennie est souvent brillante. Mais avec l'arrivée de nouveaux actionnaires et d'un nouveau stade, l'ambition et l'attente des fans ne cessent de s'amplifier. Les places d'honneur ne suffisent rapidement plus et ces dernières années, le départ de Wenger est souvent demandé aux abords de l'Emirates.

Un endroit où le grand Arsène aura certainement droit à sa statue comme Thierry Henry. Le meilleur joueur de l'histoire des Gunners, symbole des années Wenger, est fortement pressenti pour prendre la suite, tout comme une autre trouvaille du coach alsacien, Patrick Vieira.