Kiev accuse Moscou de piratage

Kiev accuse Moscou de piratage
Tous droits réservés Sputnik/Alexei Nikolsky/Kremlin
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un logiciel malveillant aurait visé l'Ukraine, à l'approche de la finale de la Ligue des Champions prévue samedi.

PUBLICITÉ

L'Ukraine affirme que la Russie s'apprêterait à mener une cyberattaque massive, à l'approche de la finale de la ligue des champions prévue ce samedi à Kiev, qui opposera Liverpool au Real Madrid.

Selon une filiale de l'entreprise informatique Cisco, 500 000 routeurs auraient été infectés par un virus, dans des douzaines de pays, mais l'Ukraine aurait été particulièrement touchée.Un virus déjà été utilisé par le passé, lors d'attaques que Washington a attribuées à Moscou.

"Au niveau mondial, nous avons vu que ces logiciels malveillants étaient répandus sur toute la planète", explique Craig Williams, chercheur au sein de Cisco. "Mais la donne a changé il y a environ deux semaines, quand nous avons vu apparaître un nouveau serveur de commandement et de contrôle, qui ciblait en particulier l'Ukraine".

La nature et l'objectif de l'attaque restent inconnus pour l'instant, mais ce logiciel malveillant permet de contrôler à distance les ordinateurs qu'il a infectés.

Le Kremlin n'a pas commenté ces informations, mais il avait déjà nié être à l'origine d'un programme de piratage à l'échelle mondiale, évoqué dans les soupçons d'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Piratage informatique : l'Union européenne mène l'enquête

L'activité russe à Adiivka "s'est considérablement ralentie" depuis la prise de la ville

Ukraine : des frappes russes font trois morts à Selydove et douze blessés