DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : crise "historique" en vue entre CSU et CDU

Vous lisez:

Allemagne : crise "historique" en vue entre CSU et CDU

Allemagne : crise "historique" en vue entre CSU et CDU
Taille du texte Aa Aa

La coalition gouvernementale allemande difficilement mise sur pied en mars bat de l’aile. Pour la première fois depuis des décennies, les deux partis frères se sont réunis séparément au Bundestag. Ce jeudi, la chambre basse du parlement a suspendu sa séance, laissant la place à des réunions de crise. La politique migratoire est au cœur de la crise.

"Je ne vous cache pas que nous sommes face à une situation très sérieuse et très grave. Certains parlent même d’une situation historique", a assuré Alexander Dobrindt, le Chef des députés de l'Union chrétienne-sociale (CSU).

La CSU veut contraindre Angela Merkel, très critiquée depuis sa décision en 2015 d'ouvrir les portes du pays à plus d'un million de réfugiés, à durcir sa politique migratoire, mais la chancelière allemande persiste à plaider pour une solution européenne globale.

"A titre personnel, je pense que l'immigration illégale est l'un des plus grands défis de l'Union européenne et c'est pourquoi je pense que nous ne devons pas agir de façon unilatérale, sans concertation, ni agir au détriment de pays tiers", a dit Angela Merkel.

"A titre personnel, je pense que l'immigration illégale est l'un des plus grands défis de l'Union européenne et c'est pourquoi je pense que nous ne devons pas agir de façon unilatérale, sans concertation, ni agir au détriment de pays tiers". Angela Merkel.

Cette dernière a demandé plus de temps pour négocier des solutions à la fois européennes et avec les principaux pays d'accueil de migrants. Elle a le soutien de son camp. Mais la CSU bavaroise, elle, place les intérêts nationaux avant ceux de l'Europe.

"Depuis trop longtemps, nous sommes allés de compromis en compromis sur la question de la politique migratoire, sans prendre de décisions fondamentales et claires. Nous devons à nouveau maîtriser la situation en Allemagne", a martelé le Ministre-président de Bavière, Markus Söder.

Le ton pourrait monter encore d’un cran. Le ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer qui est aussi chef de la CSU, a prévenu. Si la chancelière ne revoit pas sa copie en matière d’immigration, il imposera, dès lundi, par décret, son "plan directeur migratoire". Ce plan prévoit de refouler à la frontière les demandeurs d'asile arrivant en Allemagne s'ils ont été enregistrés par un autre pays de l'UE. Il a été bloqué par Angela Merkel.