EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Mondial 2018 : les jeunes espoirs russes rêvent en grand

Mondial 2018 : les jeunes espoirs russes rêvent en grand
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Coupe du monde est un véritable moteur de développement pour le football russe. Au-delà des infrastructures créées pour l'occasion, le Mondial devrait donner un élan supplémentaire aux jeunes footballeurs.

PUBLICITÉ

Malgré une entrée en matière tonitruante avec leur 5-0 contre l'Arabie Saoudite, peu de personnes parient sur les Russes pour ce Mondial. Mais la véritable victoire réside peut-être sur un autre terrain... celui des clubs et des centres de formation à travers le pays...

"C'est une révolution pour le football russe, car de superbes infrastructures et de nombreux services ont été créés pour l'occasion. C'est aussi un bel exemple pour notre jeunesse. Je vous garantis que dans 8 ans maximum, le niveau des joueurs russes sera très élevé et qu'ils seront parmi les favoris des grandes compétitions !", souligne Valery Gazzaev, ancien footballeur et entraîneur russe.

A Moscou, les footballeurs en herbe travaillent dur à l'Academy Chertanovo. Les enfants alternent l'école et les entraînements quotidiens dans l'espoir de devenir professionnels. Ce Mondial à domicile les motive encore plus...

"Je rêve de devenir une star et cette Coupe du monde ici, ça donne des idées", explique Borisov, 10 ans.

"J'aime regarder jouer les grandes équipes pour apprendre, je veux devenir Champion du monde, jouer pour Barcelone ou le Real Madrid. Je jouerais peut-être aussi bien qu'eux, ou même mieux !", raconte son coéquipier Shulga, 10 ans également.

Les filles elles aussi rêvent d'atteindre le niveau international et de participer à une Coupe du monde quand elles seront grandes. Mais leur joueur préféré et modèle à suivre n'est pas forcément russe...

A 11 ans, Anastasiya ne jure que par un certain attaquant portugais : "J'avais 5 ans quand je suis devenue fan de Ronaldo, pour moi c'est la plus grande star du monde. Je ferais de mon mieux pour faire comme lui parce que c'est mon idole."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mondial 2018 : la Seleçao entre en scène face à la Suisse

Portugal - Espagne : le premier choc du Mondial

Un festival de buts russes ouvre le Mondial